Il s’agit là d’une recette relativement floue ! Personne n’est vraiment d’accord sur la manière dont doit être fait un homard thermidor, tout du moins je n’ai pas encore trouvé 2 personnes qui s’accordaient sur cette recette. Je vous présente ici une recette personnelle.

Les ingrédients

  1. 1 gros homard vivant
  2. 3 épices : paprika, safran, moutarde à l’ancienne
  3. Oignon
  4. Persil et Thym
  5. Crème fraiche
  6. Champignons
  7. Vin blanc

J’ai, volontairement, omis de mettre les quantités car cela dépend du nombre de homards que vous souhaitez faire cuire. Et surtout cette préparation, ce homard thermidor, est généralement complexe à réaliser et j’ai choisi, sur mon site, de prendre les choses à revers et de vous présenter cette préparation de la manière la plus simple qui soit. Pour cela je vais vous expliquer en quoi consiste cette recette, et comment vous pouvez l’approprier pour que finalement vous soyez capable de doser vous même les quantités.

La recette du Homard Thermidor

C’est une recette qui est généralement complexe à préparer. Si vous naviguez un peu sur l’internet vous trouverez des dizaines de recettes différentes de homard thermidor, dont beaucoup de compliquées. Ici j’ai décidé de faire simple et surtout de vous guider afin que vous puissiez refaire cette recette sans mon aide. Alors avant de démarrer, voici quelques trucs de bases afin de vous aider.

Premièrement, si vous regardez la recette du homard thermidor de loin, il s’agit juste de cuire un homard garni d’une sauce (qu’on appellera la « sauce thermidor »). La préparation d’un homard thermidor a donc lieu en 3 étapes : préparation de la garniture, préparation du homard, puis rassemblement. La garniture thermidor est riche et diversifié mais ne vous laissez pas impressionner par les sites dont la liste des ingrédients est énorme, je vous ai ici mis l’essentiel : cette garniture est composée de 3 épices (paprika, moutarde à l’ancienne et safran), de persil, d’oignon et de crème fraiche (et j’ai rajouté du vin blanc). Vous pouvez choisir 3 épices différentes, selon vos goûts. Les champignons sont des extras que nous verrons plus tard. Nous allons prendre leur jus pour l’ajouter à celle de la garniture.

Commençons par cette fameuse garniture. Dans une casserole (taille moyenne) portez à ébullition l’équivalent de 2 petites tasses d’eau histoire d’avoir une petite couche d’eau et placez y une bonne dose de beurre (100g) tout en réduisant le feu. Fouettez doucement et conserver le feu à très petite dose, l’idée étant de faire fondre doucement votre beurre, avec amour.. Une fois que le beurre est totalement réduit, conservez cette préparation au chaud.

Toujours avec un petit peu de beurre, dans une nouvelle casserole faite cuire vos champignons afin d’en tirer le jus, broyez les champignons si nécessaires. Récupérer le jus et gardez vos champignons (vous les servirez en accompagnement).

Faites ensuite mariner 3 cuillères à soupe d’huile d’olive avec du persil, du thym, l’oignon et les 3 épices ainsi que le vin blanc. Vous l’avez compris nous sommes en train de réaliser cette fameuse garniture. Pour la crème fraiche, dosez selon vos gouts mais il faudra être relativement généreux. Complétez cette marinade avec votre jus de champignon. La marinade ne doit pas durer plus de quelques minutes, selon les quantités que vous avez utilisés.

Coupez votre homard en deux (voir notre page sur la cuisson au grill, dans laquelle il est expliquée comment découper un homard vivant) et videz le de toutes les parties à enlever sur un homard (intestins, etc.)

Garnissez votre homard de la sauce onctueuse que vous avez réalisé. Recouvrez finalement d’une petite couche délicate de votre beurre chauffé dans l’eau. Enfin, rajoutez un petit peu de crème fraiche, par dessus.

Enfournez ensuite votre homard et laissez cuire une dizaine de minutes.

Sortez votre homard et savourez, et surtout laissez moi vos commentaires ! En accompagnement je vous conseille de grosses pommes frites voire même une patate chaude (chauffée au four) que vous coupez en deux et dans laquelle vous placez un généreux morceau de beurre (patate à déguster à la cuillère); même si ce genre d’accompagnement ne rendra pas ce plat plus « diététique » ! (dans ce cas préférez de vrais légumes frais, et toujours de saison bien évidemment).

PS : Sur internet vous trouverez des dizaines de recettes différentes concernant le homard thermidor; la recette que je propose ici est donc une recette personnelle mais étant donné le flou qui règne autour de cette recette je ne m’avancerai pas à dire qu’il s’agit là de la « vraie » recette du homard thermidor. Pourtant je pense avoir respecté l’esprit de la recette d’une manière générale.

Pour la petite histoire

Quand on parle de Homard Thermidor on parle de la fameuse recette du Homard Thermidor que je viens de vous livrer mais cette recette a son histoire bien à elle. A l’époque où cette recette a été inventée (début du 19ème siècle), il était relativement courant qu’une nouvelle recette porte le nom d’une pièce de théâtre. Cette recette a donc été baptisé Thermidor, qui est une pièce de théâtre datant de 1891 (pièce de Victorien Sardou).

PS 2 : Attention, ce plat n’est pas le plus diététique que je puisse connaitre..

VN:F [1.9.15_1155]

Laissez une évaluation

Si vous avez trouvé cette page utile, donnez une note afin que je puisse m'améliorer.
La note de cette page : 6.9/10 (sur 25 votes en tout)
Homard thermidor, 6.9 out of 10 based on 25 ratings
14 août

10 commentaires sur “Homard thermidor”

  1. mary
    18 h 27 min le 23 août 2011

    très astucieux la manière dont vous préparez le homard merci du partage

  2. vogler
    19 h 50 min le 18 novembre 2011

    Ébouillanté ou grillé vivant, le homard souffre. Il faut le congeler avant de le tuer !

    Réponse du propriétaire du site : effectivement il s’agit là d’une question intéressante. Il est toutefois intéressant de noter que des experts ont bien souvent reconnu que le homard n’était pas en mesure d’émettre des signaux de souffrance à son système nerveux, principalement parce qu’il ne possède pas de colonne vertébrale (et donc son système nerveux est trop peu complexe pour avoir des signaux associés à la douleur). Les invertébrés peuvent répondre à des stimulis mais concernant la souffrance du homard les scientifiques se sont prononcés en 2005 : le homard ne souffrirait pas lorsqu’il est plongé dans l’eau bouillante.

  3. nicole
    23 h 19 min le 25 décembre 2011

    le meilleur qualificatif pour cette recette est très simple pour moi : excellent

  4. Le chef
    0 h 20 min le 26 décembre 2011

    Merci beaucoup pour vos commentaires, cela fait vraiment plaisir et cela me motive vraiment à rajouter encore plus de nouvelles recettes sur ce site. J’espère que vous aurez pu réussir vos fêtes si toutefois vous avez opté pour le homard au réveillon de noël..

  5. joetget
    18 h 12 min le 13 décembre 2012

    bjrs a tous moi je coupe le homard en medaillon apres l’avoir ebouilannté 8 mns avant de le faire gratiner recouvert de sa sauce et un peu de parmesan »facultatif » pendant 5 mns bon appétit

  6. Ingrid
    17 h 57 min le 19 décembre 2012

    bonsoir Chef,
    A combien de degrés dois je laisser cuire le homard au four?
    d’avance, merci et bonnes fêtes à tous.

  7. jolif
    21 h 03 min le 23 décembre 2012

    Ben voilà, je n’irai pas voir plus loin, voici une recette bien sympa qui me convient !!! Merci et bons réveillons…

  8. Le chef
    21 h 11 min le 23 décembre 2012

    Merci beaucoup Jolif pour ce commentaire.

    @Ingrid : environ 200°C (thermostat 6)

  9. KINGKONG
    14 h 01 min le 13 août 2013

    Et les pinces dans tout ça? que fait-on avec car il y a de la chair dedans.faut-il les cuire à l’eau ?

  10. Arnaud14
    22 h 48 min le 22 décembre 2014

    Assur

Laisse un avis :